Découvrir: Arriskua

le-cpie-reconnu-relais-officiel-du-reseau-vigie-terre-sur-le-littoral-basque.

Le CPIE reconnu relais officiel du réseau Vigie-Terre sur le littoral basque.

La France est riche d'un patrimoine géologique exceptionnel et varié. Avec Vigie-Terre, nous vous proposons de contribuer à son étude et sa conservation.

| 30 Septembre 2020

Chaque année de nouveaux affleurements d’intérêt géologique sont mis au jour par des actions naturelles ou anthropiques (ex. travaux d’aménagement du territoire).

Ils restent souvent inconnus car ils échappent à tout protocole d’examen (à la différence des vestiges archéologiques) et ne sont généralement que temporairement exposés car rapidement végétalisés, comblés ou bétonnés.

Ainsi, régulièrement, des sites d'intérêt géologique apparaissent et disparaissent sans que l'on en garde une trace.

Vigie-Terre est développé par le Muséum national d'Histoire naturelle. Il est ouvert à tous les curieux de nature, du néophyte au plus expérimenté, qui constitueront le réseau d’observateurs volontaires. Il vise à mobiliser et associer tous les publics afin de mieux connaître la diversité géologique sur le territoire français.

Cela doit permettre de:

  • signaler de nouveaux affleurements géologiques (un affleurement est une partie d’un terrain visible à la surface de la Terre).
  • déployer un réseau national pouvant intervenir rapidement pour:
  • évaluer le besoin d’étude des sites nouvellement exposés
  • diagnostiquer les besoins d’intervention ou de prévention nécessaires pour conserver une trace de l’information du site
  • mettre en place localement des initiatives pédagogiques.

Sur le long terme, l’objectif de Vigie-Terre est de disposer d’informations précises et régulières sur la quantité de sites d’intérêt géologique découverts en France chaque année afin d’évaluer le potentiel d’information géologique mis au jour.

Contacter le CPIE par ici




Micro-plastiques et environnement - quels risques ?

| 13 Avril 2020

L'Université de Pau et le Pays d'Adour développe des recherches sur les micro-plastiques. Le projet Arriskua nous permet d’accompagner des étudiants sur un volet "médiation scientifique" par rapport à ce risque largement méconnu. C'est ainsi que Thomas Larrat a participé à la sortie BioLit du 11 mars et ensuite monté son premier vidéo pédagogique basé sur l'expérience. Ici il nous raconte ses impressions ...

lire



Déjà un an du projet Arriskua écoulé !

| 29 Janvier 2020

Le vendredi 17 janvier 2020 à Nekatoenea une vingtaine de personnes ont assisté au bilan public de la première année de projet et au lancement de la deuxième – 2020 est déjà sur les rails.

lire



Arriskua

Arriskua - construire une culture de risque sur le littoral

Basé à Larretxea, le centre de ressources du territoire transfrontalier, ce projet co-financé par l'Europe et la région Nouvelle Aquitaine veut encourager la résilience au sein des communautés locales .

Arriskua signifie "risque" ou "danger" en basque.

Le littoral basque, côte rocheuse offrant des paysages riches et variés, est un territoire très attractif où l’urbanisation et la population augmente de manière croissante. Ainsi, au delà de l’image carte postale de la côte basque, la population et les infrastructures sont soumis à des risques: les risques d'érosion, de submersion, d’inondation et de pollution de l'eau, etc.. Ces risques peuvent être amplifiés par les effets du changement climatique.

Les collectivités territoriales, et notamment la Région Nouvelle-Aquitaine et la Communauté d’Agglomération Pays Basque, mettent en place des stratégies de gestion des risques côtiers pour favoriser l’adaptation.

En parallèle de cela, il est important que chaque habitant se responsabilise et sache comment agir face au risque.

L’objectif du programme est:

  • d’œuvrer au renforcement des connaissances et des réseaux locaux
  • de proposer une sensibilisation participative et engageante permettant le développement d’une culture du risque commune.

Mutualisation des données, diffusion des connaissances, accompagnement des acteurs, formation, sensibilisation participative, café-débat, projet artistique, communication, etc. sont nos outils pour mener ce programme sur le littoral basque durant deux ans.

En collaboration avec les acteurs territoriaux concernés (GIP Littoral aquitaine, Observatoire de la Côte Aquitaine, Communauté d'Agglomération Pays Basque), le CPIE devient un canal d'information sur les études et recherches pour construire des stratégies locales d’adaptation et de prévention face aux changements climatiques.

Les formations externes seront ouvertes aux acteurs professionnels du territoire et des territoires limitrophes (réseaux EEDD, élus, techniciens de collectivités, associations …).

Au-delà de la sensibilisation, l'objet est de construire une culture de risque globale et d'encourager la résilience au sein des communautés locales. Nous voudrions rendre le citoyen acteur de sa propre "sensibilisation" par des approches innovantes telle que la sensibilisation engageante (méthodologie développée par l’UNCPIE et déjà expérimentée par le CPIELB), la co-construction des stratégies et la réappropriation des connaissances écosystémiques nécessaires à la gestion durable du littoral face aux changements climatiques.

Nous vous invitons donc tous, habitants, associations, entreprises, etc., à participer à ce programme pour que l’adaptation aux risques soit un sujet partagé, constructif et vu comme une opportunité de préserver notre qualité de vie et notre environnement.

Partenaires

arriskua-rollup
feder-et-ragion


Larretxea

Larretxea - Domaine d'Abbadia
2, Rue Armatonde - 64700 HENDAYE-HENDAIA

Conseil Départemental 64Agglo Pays Basque | Euskal Hirigune ElkargoaAgence de l'eau

SITE MAP