la-naturalite-remede-pour-une-nature-alitee-?

La naturalité, remède pour une nature alitée ?

La nature ne va pas bien, les milieux sont de plus en plus anthropisés, fragmentés, la biodiversité s'érode.... Face à ce constat, une nouvelle manière de gérer les espaces naturels peut-elle être la non gestion ? Ou plutôt, le laisser faire, laisser à la nature sa spontanéité, toute sa spontanéité. Bref, la libre évolution. C'était là le thème de la Rencontre régionale des Gardes et agents du littoral d'Aquitaine: ''Libre évolution dans la gestion des sites du Conservatoire du littoral ''

| 24 Octobre 2019

Quarante neuf personnes ont participé à tout ou partie de ces deux journées (17 et 18 octobre à Ondres - 40) mêlant des Gardes et agents du littoral œuvrant au quotidien sur des sites du Conservatoire du littoral en Aquitaine mais aussi des gestionnaires, des agents de Polices municipales amenés à intervenir sur des sites du Conservatoire ainsi bien sûr que des personnels du Conservatoire du littoral.

Concocté de main de maître par ''L'Agence Nature'', la délégation Aquitaine du Conservatoire et le représentant territorial des Gardes du littoral, le programme a permis d'évoquer, sans les épuiser, nombre de questions. Y a-t-il une taille minimale pour ces espaces laissés en libre évolution? Le public peut-il pénétrer ces espaces? Et le gestionnaire? Quelle place pour une nature pouvant être jugée hostile -voire dangereuse-, sale dans une société de plus en plus hygiéniste? Intervention ou pas sur les espèces exotiques invasives? Quid de la prolifération éventuelle d'une espèce pouvant occasionner des dégâts en périphérie (sanglier...)? Quelle(s) responsabilité(s) en découle-t-il? Et si, du fait de la libre évolution il y a demain moins d'espèces qu'aujourd'hui? Et si une espèce rare disparaît du site? Et si c'est un habitat d'intérêt communautaire qui disparaît?Quelle temporalité? A l'image des trames vertes et bleues, faut-il créer un réseau d'espaces en libre évolution? Et si... Et si...

Avec un rythme soutenu, le programme dense, multipliant les approches, a permis de très intéressants échanges à la suite d'interventions unanimement appréciées (voir ci-dessous).

Comme chaque année, ces rencontres annuelles ont également été l'occasion pour la délégation Aquitaine par la voix de Nathalie Madrid, sa déléguée régionale,de Ludovic Charrier, chargé de mission, de faire un point sur les actualités de la délégation (dernières acquisitions, travaux en cours, conventions...), ainsi que par la voix de de Gaëlle Moreau, Responsable de la mission Garderie / Sports de nature, et de Txomin Millet, représentant territorial des Gardes et agents du littoral, d'évoquer les actualités nationales plus particulièrement en lien avec la garderie.

La météo très clémente a permis d'effectuer dans de bonnes conditions les deux visites de sites prévues: ''Aboukir La Montagne'' sous la conduite d'Arnaud Bassibey (ONF) et d'Alain Caliot (conseiller municipal délégué à la gestion du patrimoine naturel de la commune d'Ondres) et ''Lac d'Yrieux'' avec Alain Caliot et Rachel Célo (chargée d'études au CPIE Seignanx Adour.

Une nouvelle fois, cette rencontre annuelle a tenu toutes ses promesses sans que la convivialité ne soit oubliée. L'apéritif dînatoire composé par les participants est un off toujours très apprécié.

Les interventions:

Principes d’actions Gestion forestière et point sur les travaux de réflexion sur la libre évolution au Conservatoire du littoral, par Pascal Cavallin, Responsable de la coordination scientifique au sein de la Direction de la gestion patrimoniale

Libre évolution: les grands principes, par Daniel Vallauri, responsable du programme pour la conservation des forêts du WWF France

Traduction des principes de gestion forestière dans le plan de gestion de la forêt du Porge, par Henri Buestel, ingénieur et chef de projet, Office national des forêts

Libre évolution de la nature: quelle perception sociale? Présentation de PRELE, Programme Régional d’Espaces en Libre Evolution, par Lydie Doisy, coordinatrice du programme au Conservatoire d’espaces naturels de Basse-Normandie

Gestion des dunes et application du concept de libre évolution, par David Rosebery, ingénieur chef de projet littoral à l’Office national des forêts

Les outils pédagogiques, par Patrick Lapouyade, directeur du CPIE Médoc

Table ronde et échanges: Quelles actions et attentes des agents et gardes du littoral pour favoriser la naturalité sur un site?

https://lagencenature.com

www.conservatoire-du-littoral.fr


Fin du premier module de la formation géologique ''La Terre, comment ça marche ?''

| 02 Novembre 2019

Consacré à la structure et à la dynamique de notre planète, le premier des 6 modules de la formation à la géologie pour tous " LA TERRE, COMMENT ÇA MARCHE ? " s'est terminé le samedi 26 octobre par une sortie de terrain. Le but en était la découverte du seul massif de granite* du Pays basque appelé, selon la langue choisie, les Trois-Couronnes, las Peñas de Aia ou encore, en euskara, Aiako harriak.

lire








Larretxea

Larretxea - Domaine d'Abbadia
2, Rue Armatonde - 64700 HENDAYE-HENDAIA

Conseil Départemental 64Agglo Pays Basque | Euskal Hirigune ElkargoaAgence de l'eau

SITE MAP