Comment imaginer l’après confinement dès aujourd’hui ?

Cette question, de nombreux organes institutionnels européens, nationaux, régionaux et locaux se la sont posés.

| 28 Avril 2020

Dans ce contexte, l’avis de la population est sollicité par un grand nombre de parlementaires (#lejourd’apres), le Conseil de Développement du Pays Basque (formulaire à remplir), par l’Université de Pau et des Pays d'Adour dans une enquête sociologique, mais aussi par un rassemblement d’ONG dont WWF France et la Croix Rouge française sur la plateforme de consultations make.org.

Ces consultations questionnent la manière dont les gens vivent le confinement et anticipent non seulement le déconfinement mais aussi la reconstruction même de la société.

Après avoir pris connaissance de toutes ces initiatives, le Centre de Ressources du CPIE Littoral Basque s’est aussi porté cette interrogation. Afin de vous permettre d’avoir accès aux documents et plateformes de consultation, nous avons fait un tour d’horizon de multiples actions qui émergent depuis le début de cette crise.

En parallèle des consultations citoyennes, le questionnement sur la relance de la société, s’accompagne de beaucoup d’espoirs de transformer cet événement en une opportunité pour rebondir face à la situation environnementale que nous connaissons. Cette démarche est portée par des acteurs de tous bords et prend des formes diverses telles que:

  1. un rassemblement Européen de 200 signataires intégrants des ministres, des députés européens, des PDG, des ONG et des syndicats donnant lieu à un appel à mobilisation pour un plan de relance verte (article à lire ici et un pdf est à télécharger à gauche).
  2. une adaptation du débat des 150 membres de la Convention Citoyenne pour le Climat mettant ses efforts de réflexion pour une sortie de crise sanitaire intégrant la transition climatique (article).
  3. des initiatives nationales comme le programme d’actions solidaires porté par la fondation Fondation Nicolas Hulot Pour la Nature et l’Homme, ou encore comme la création d’un “plan de transformation: la démocratie pour préparer le monde d’après” réalisé par le Collectif démocratie ouverte qui réclame une gestion et sortie de crise intégrant une participation citoyenne.
  4. des appels à mobilisation par la signature de pétition (“Plus jamais ça” Green Peace France, “Por una salida justa de esta crisis” Greenpeace España, “COVID-19: Le soutien apporté à l’économie doit tenir compte du climat!” Greenpeace Suisse)
  5. des appels à manifestation pour le climat depuis chez soi (“Aux balcons pour le climat” par Amnesty International).
  6. des conférences en ligne: “Webinaire HLA n°3 - Adaptation au changement climatique et politiques de planification territoriale”.
  7. des initiatives régionales avec notamment le rassemblement des CPIE de la région Nouvelle- Aquitaine dans le but de promouvoir l’éducation à l’environnement au sortir du confinement
  8. des initiatives municipales avec par exemple la création par la Mairie de Reims de consultations citoyennes de relance d’économie solidaire invitant les habitants à proposer à la Mairie des projets de lois, des idées qui seront par la suite soumisent au vote.
  9. des initiatives locales avec notamment la création par l’association Lokala d’un drive de produits locaux sur la commune d’Urrugne, mais aussi avec l’appel à projets de la plateforme comme TRANZ’EKO qui accompagne les personnes du territoires dans des projets moteurs de la transition écologique.
  10. également des rédactions de tribunes et de rapports:
  • avec le rapport du Haut Conseil pour le Climat, qui rappelle que la crise sanitaire que nous vivons est l’une des conséquences de la crise environnementale dans lequel nous nous inscrivons. Le conseil nous avertit sur les améliorations observées en matière de biodiversité et d’émission carbone qui ne sont que temporaire. Il préconise alors, de profiter de cette crise pour mettre en place les outils nécessaires pour ralentir les effets de la crise environnementale qui nous guette. (lien article)
  • et le rapport de propositions - Action pour le Climat = “pour une plus grande résilience face aux crises” rapport (le pdf est en téléchargement à gauche) préconise des mesures sociales, économiques, financières et politiques pour une transition climatique en profondeur.

Tous ces appels, ces projets et ces publications sont des outils pour réinventer le monde de demain, à nous de nous-en saisir!

Dans cette idée vous pourrez trouver ci-dessous une liste non-exhaustive d’articles portant sur ces thématiques:

  • “Pourquoi nos modes de vie sont à l’origine des pandémies” avril 2020 par M. Bettinelli, journaliste Le Monde - vidéo
  • sur Colibris l'entretien avec Gaël Giraud, économiste CNRS, est un appel à repenser notre modèle de développement - interview
  • “La transition écologique résistera-t-elle à la crise?”, avril 2020, par Florence Roussel, journaliste Actu-environnement - article
  • “La chute des prix du pétrole rappelle l’urgence de la transition énergétique”, avril 2020, par Marie Astier, journaliste Reporterre - article
  • “Accident nucléaire: le coronavirus nous apprend que l’inimaginable peut devenir réalité”, avril 2020 par Marie Astier, journaliste Reporterre - article
  • pour Flaminia Paddeu, géographe à l'université de la Sorbonne-paris-Nord, "Il faut multiplier les expériences d’agriculture pirate en ville", avril 2020, par J. Confravreux journaliste Mediapart - article réservée aux abonnés
  • et pour nous tous, militant.e.s motivé.e.s à sa manière, nous trouverons ici 40 conseils pour rester engagé depuis chez soi en période de confinement! - article

Si vous avez connaissance d’autres projets, plateforme, et rapports qui auraient pu nous échapper partagez-les-nous (ici)


Carausius morosus ci-dessus à Biriatou le 7 octobre 2016, ci-dessous à Urrugne le 31 juillet 2020

DES PHASMES SUR LE LITTORAL BASQUE, APPEL A CONTRIBUTION...

| 03 Aout 2020

Depuis des années, plusieurs observations du phasme d’origine indienne Carausius morosus ont été faites au moins sur les communes d’Hendaye, Biriatou et Urrugne. Nous faisons appel à votre aide pour nous aider à mieux connaître cette espèce totalement inoffensive. Parole à Xavier CUGNO, naturaliste habitant de Biriatou, qui s'intéresse de près à la biodiversité locale et qui souhaite bénéficier de vos contributions pour mieux étudier et comprendre ce phénomène...

lire


Un des deux individus posé sur la main d'Emma actuellement en stage au CPIE

La Cordulie à corps fin ou comment évaluer la valeur naturaliste de la Corniche basque...

| 27 Juillet 2020

Le CPIE littoral basque est chargé de la valorisation publique du Domaine d'Abbadia à Hendaye et de la gestion patrimoniale de la Corniche basque à Urrugne. Valoriser un espace naturel c'est l'ouvrir au public, le faire comprendre aux jeunes générations pour qu'elles le protègent. Mais c'est aussi lui donner une valeur…

lire


OSONS BOUSCULER NOS PRATIQUES

| 27 Juillet 2020

Le réseau régional d'éducation à l'environnement GRAINE-Nouvelle-Aquitaine, dont notre CPIE fait partie, organise les 13 et 14 novembre prochain les rencontres EEDD 2020 à Limoges.

lire


AVEC OPEN, OBSERVEZ LA BIODIVERSITÉ !

| 20 Mai 2020

OPEN, le portail national des sciences participatives en biodiversité animé par l’Union nationale des CPIE, permet à chacun d’identifier l’observatoire qui lui convient en fonction de sa localisation et des espèces et thématiques étudiées. Plusieurs programmes de sciences participatives vous proposent d' observer la nature, en restant près de chez vous.

lire





Larretxea

Larretxea - Domaine d'Abbadia
2, Rue Armatonde - 64700 HENDAYE-HENDAIA

Conseil Départemental 64Agglo Pays Basque | Euskal Hirigune ElkargoaAgence de l'eau

SITE MAP